• Comment trouver (ou pas) une formation avec Pôle Emploi

     

    En février, cela fera deux ans que je suis inscrite comme demandeur d'emploi pour trouver un travail dans la restauration dans laquelle je possède de l'expérience acquise en Ecosse mais pas de diplôme. Après plusieurs candidatures infructueuses, ma conseillère m'avait proposé en début d'année une formation afin de valider mon expérience et d'augmenter mes chances de trouver un emploi.

    Mais lorsque j'étais arrivée à la réunion d'information et d'inscription de l'organisme formateur, j'ai appris qu'il ne s'agissait pas seulement de la mauvaise formation et que celle qu'on avait prévue avait déjà commencé depuis un mois mais aussi qu'aucune des deux n'était destinée à mon profil. Sympa ! 

    J'ai de nouveau été convoquée fin octobre par ma conseillère qui m'a envoyée chez une psychologue de travail (eh, oui, ça devient sérieux). Celle-ci m'a proposé une autre formation de 6 mois à 40 km de mon domicile qui débute en janvier.

    Comme je compte m'y rendre en train et en bus, j'ai commencé à étudier les horaires et afin d'en savoir plus sur le déroulement de la formation j'ai donné un coup de fil hier matin à l'organisme. J'ai d'abord eu une formatrice à l'autre bout qui me disait de rappeler l'après-midi car la secretaire qui pouvait me renseigner était absente.

    J'ai donc rappelé vers 15 heures, j'ai eu la secretaire et à ma surprise elle m'a dit qu'une réunion d'infor-mation avec tests avait eu lieu le matin-même et que j'aurais dû recevoir une convocation. "Non, je n'ai rien reçu", dis-je.

    J'ai dû appeler Pôle Emploi pour mettre au courant la psychologue. Mais elle était absente, quelqu'un d'autre s'en est heureusement chargé à sa place. J'ai appris qu'il y a eu un cafouillage/blocage quelque part entre le Pôle Emploi et l'organisme de formation,  la prescription était restée bloquée sur leur plateforme et je n'étais du coup pas enregistrée pour suivre la formation. On m'a dit qu'on allait s'en occuper et 45 minutes plus tard j'ai effectivement reçu un coup de fil d'un formateur. Ouf !

    Fausse joie car l'histoire ne s'arrête pas là. Le formateur m'apprend que la formation d'agent de restauration a commencé en novembre et que celle de janvier est pour... l'hôtellerie ! 

    "Vous savez", me dit-il, "pour Pôle Emploi, la restauration et l'hôtellerie, c'est la même chose". Ah bon ?

    La prochaine séance aura lieu en mai... Patience !

     

    Crédit photo: Courrier international.

     

     

    « Donation des Beckham pour les PhilippinesTweed-shopping: Miss Patina automne-hiver 2013/14 »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    17
    Lundi 9 Décembre 2013 à 23:07

    Je trouve ça ahurissant !!

    16
    Samedi 7 Décembre 2013 à 17:26

    ça me sidère toujours autant de lire toujours des choses comme ça.. 
    Après on va mettre ça sur notre faute si on est au chomage ! 
    Courage en tout cas et j'espère qu'en Mai tout cela s'arrangera !

    15
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 19:53
    Ann'so m

    Malheureusement c est pas nouveau  c est comme ca depuis toujours!

    ils servent à rien ! ...  et c est bien dommage

    bises et courage

    Ann'so M

    http://annsom.blogspot.fr/

    14
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 17:39

    Je suis révoltée de lire ton post, ces organismes ne sont pas du tout au point. Les personnes sont "balancées" d'un coté à l'autre pour souvent ne rien obtenir de positif!

    Je sais ce que tu vis car je suis aussi passée par là et j'ai tout abandonné! Qu'ils gardent leur argent. Je n'ai pas un caractère pour dépendre de ces organismes. (En Belgique c'est le Forem et l'Onem et ça ne vaut pas mieux qu'en France)

    Il faut que tu gardes courage et que tu fasses tes recherches toi même, il ne faut rien attendre de personne, présente toi  spontanément dans un restaurant ou un hôtel ....

    Pense à ce que tu aimerais faire peut être dans un autre domaine ou bien  à un projet d'indépendant...

    Tu sais il y a toujours une solution.

    Tu te souviens on avait un jour dit que peut être nous ferions quelque chose ensemble...Sait-on jamais :-)

    je t'embrasse

    Delphine

     

     

    13
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 20:51
    Sylvie, Enfin moi

    J'espère que cela vient de ta région, c'est navrant quand même

    COURAGE

    Gros bisous

    12
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 12:25

    Je te souhaite bon courage. malheureusement, je crois qu'il faut beaucoup avancer seul.

    Je ne savais pas que Pole Emploi avait des psychologue.

    11
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 11:21

    Déjà merci à tous pour vos témoignages et encouragements. Je ne vais pas répondre individuellement mais je ferai certainement un autre billet qui résumera vos experiences dont vous me parlez ici et sur ma page Hellocoton: http://www.hellocoton.fr/mapage/tartangirl.

    10
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 11:07

    Quelle histoire! Effectivement ils sont vraiment incompétents et désespérants! J'avoue ne même pas oser aller leur demander d'aide tellement la dernière conseillère que j'ai vue m'a semblé incompétente et méprisante. Je préfère encore me débrouiller toute seule.

    C'est aussi incroyable cette différence entre le marché de l'emploi en France et au Royaume-Uni. Là-bas, ils font peu de cas des diplômes tant que les compétences sont là, et c'est tellement plus intelligent et plus sain! Ici, sans un papier à la con, on ne peut rien faire. C'est désolant.

    Pour ma part, la seule chose utile qu'ait faite le Pôle emploi pour m'aider à trouver du travail (en dehors des allocs bien sûr), c'est les évaluations en milieu de travail (je crois que ca s'appelle comme ça), tu as la possibilité de faire un stage de 15 jours dans une boîte, tout en continuant à percevoir tes allocs, et la boîte perçoit aussi un dédommagement (2€ par jour ou par heure je sais plus).

    Je l'ai fait deux fois, et la première fois c'était dans une librairie où j'espérais travailler mais je n'avais aucune expérience. La libraire a pu voir que j'étais efficace et que j'avais vite pris le pli, et j'ai ensuite été embauchée pour faire tous les remplacements de l'année. J'y retourne ce mois-ci et vais peut être avoir un CDI, deux ans après.

    Je te conseille d'essayer, non seulement ça occupe pendant ces longs mois de chômage, mais en plus ça te fait connaître dans une boîte qui te prendra ensuite peut-être pour faire des extras etc... (c'est bizarre je pensais que dans la restauration l'expérience comptait plus que le diplôme, d'ailleurs...)

    Bon courage en tout cas!!

    Bisous!!

    Claire

    9
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 11:01

    Pôle Emploi ou l'organisme qui ne sert à rien... Lorsque je m'y suis inscrite, ils m'ont envoyé faire une sorte de formation en recherche d'emploi où j'ai "appris" à faire mon CV et ma lettre de motiv', puis à chercher un emploi. Génial quand tu sais que je sortais de mon master et de 1 an et demi de stage (pour lesquels je n'avais bien entendu jamais fait de cv ou de lettre de motivation).Après, ils m'ont placé dans la case de ceux qui n'ont besoin de rien et qui peuvent se débrouiller seul. Un jour, j'en ai eu assez, et j'ai décidé de créer mon entreprise, donc ils ne m'embêtent plus du tout, j'ai une paix d'enfer comme on dit !

    J'ai heureusement toujours eu des conseillers sympas à qui j'expliquais pourquoi leurs offres ne me correspondaient pas, et je dois dire qu'ils m'ont toujours écouté et ne m'ont pas ennuyé avec leurs histoires de radiation.

    En tout cas, courage ;)

    Bises

    8
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 10:47

    Quelle histoire dis-donc. Je suis aussi inscrite au Pôle Emploi et même si j'ai du travail actuellement leur aide ne m'a rien apporté, je n'ai vraiment pas eu d'aide de leur part à vrai dire. J'ai été conviée une fois à une réunion, on m'a classé dans le groupe des personnes "sans difficultés à trouver du travail-ou actuellement employé" alors que j'étais en pleine phase de vide et que je ne savais pas vers quoi me tourner. J'ai écrit plusieurs fois à mon conseillé attitré sans recevoir de réponse de sa part. J'appelle ça grossièrement du "foutage de gueule". La réunion n'a servie à rien et depuis plus aucune nouvelle. Je n'ai jamais trouvé de travail par le biais de Pôle Emploi, toujours par bouche à oreille ou suite à des candidatures spontanées. La formation qui ne te correspond pas c'est quand même le comble. Tu as traversée de nombreuses péripéties vraiment pas drôles. Je te souhaite du courage pour tes recherches et reste positive! Je suis certaines que tu vas finir par trouver quelque chose dans le domaine qui t'intéresse. Bises, Anna

    7
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 09:43

    POLE EMPLOI est victime de plusieurs syndromes en cascades, mais parfois ils sont aussi les bourreaux de leurs propres processus.

     

    Leur incompétence se trouve dans la complexité de gestion, dans leur non-professionalisation de la communication au contact de personnes en crise. Alors votre exemple pourrait s'ajouter à un everest de bêtises, de non-sens, d'incapacités à proposer de réelles solutions, de bien maitriser un faible part de leurs métiers, et tant d'autres vides dans leur définition des mots "usager", "chômeur", "réponses rapide", "réponse floue",...

     

    POLE EMPLOI a trop de clients, peu d'emplois à proposer, c'est accablant !

     

    Donc ce n'est pas un livre mais une encyclopédie qui pourrait être dédié à leurs stérils travaux

    6
    Mardi 3 Décembre 2013 à 23:21
    Lalydo

    Pole Emploi... on pourrait un livre sur eux!!! Bon courage :)

    5
    Mardi 3 Décembre 2013 à 22:13

    Courage... il faut du temps et de la persévérance, voire de l'acharnement... mais tu y arriveras!

    4
    Mardi 3 Décembre 2013 à 21:11

    Hélas, bon nombre d epersonnes autour d emoi peuvent témoigner de situations similaires.... c'est lamentable.... Courage et bisous

    3
    Mardi 3 Décembre 2013 à 20:57

    Je suis au chomage depuis juin et sachant très bien que je ne trouverai rien vu mon manque d'expérience et mes études trop théoriques (pourtant je suis ingénieur), j'ai été sur le site du GRETA et j'ai trouvé une formation en Conception Assistée par Ordinateur de 8 mois (ca fait un mois que j'ai commancé). Mais j'ai fait toutes mes démarches toute seule, parce qu'au pole emploi, les conseillers n'avaient pas l'air d'etre aux courant du truc et m'ont dit des choses inexactes...

    Finalement, ca va aussi bien de faire tout soi même, je ne regrette pas du tout cette formation, c'est une vraie chance pour moi et si j'avais attendu que ca vienne du pole emploi, j'aurais attendu longtemps... Ils ne m'ont aidé à rien car les personnes trouvaient que j'avais un niveau suffisamment élevé pour me débrouiller...

    2
    Mardi 3 Décembre 2013 à 19:48

    J'ai connu ça il y a à peine un an ! Pôle Emploi ne fait malheureusement pas beaucoup avancer les choses et niveau formation, certaines agences ne sont pas du tout au point. Au final, j'ai trouvé par mes propres moyens assez rapidement. 

    J'espère que tu trouveras toi aussi un travail prochainement dans la branche qui te plait, bisous et courage :)

    1
    Mardi 3 Décembre 2013 à 19:27

    aujourd'hui, j'ai parlé à une dame qui avait été licenciée de son entreprise en liquidation, et qui devait suivre une formation via pôle emploi. elle a eu les mêmes soucis que toi, et a priori, il n'y avait pas qu'elle. c'est quand même alarmant, car il y a des personnes qui se retrouvent dans des situations pas possibles avec tout ça.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :