• Harris Tweed

     

    untitled

                                                    Suite de l'article : Le tweed   

    Contrairement à l'idée qu'on pourrait se faire, Harris Tweed n‘est pas le nom d‘une entreprise. C‘est une appellation protégée qui désigne un morceau de tissu qui a été tissé à la main par les insulaires à leur domicile dans les Hébrides Extérieures, fini dans les Hébrides Extérieures, et fait de laine vierge pure teinte et filée dans les Hébrides Extérieures : 

    Handwoven by the islanders at their home in the Outer Hebrides, finished in the Outer Hebrides, and made from pure virgin wool dyed and spun in the Outer Hebrides."

    The Harris Tweed Act of Parliament 1993   

    Elle a été créée pour protéger et faire perdurer la fabrication artisanale du tweed telle qu‘elle a été transmise de génération en génération sur les îles Hébrides en Ecosse.   

    Nous trouvons quatre acteurs majeurs qui entrent dans la fabrication du Harris Tweed :

     les moutons, les filatures, les tisserands et la Harris Tweed Authority. 

      Les moutons et la tonte   

    irland newssource: Irland News   

     C‘est en début d'été que les moutons sont tondus. Ce sont les moutons des îles mais principalement les moutons de la terre ferme qui fournissent la laine brute qui est livrée sur l‘île de Lewis où se trouvent   

    les filatures 

      Trois filatures indépendantes et de tailles différentes fabriquent actuellement du tweed vendu sous l‘appelation Harris Tweed:     

      

                                          mill1.jpg

                           

    Harris Tweed Hebrides, Harris Tweed Textiles et Harris Tweed Scotland.

     

    C‘est ici que la laine est lavée (la laine brute contient 30 à 70% d‘impuretés dont la graisse ou suint, du sable, des graines, etc.), teinte dans une variation de 12 couleurs de base avec des colorants naturels et ensuite séchée.                                            

                                                      colours

      

          blue   green

                                                     Photos de Carol Ann Peacock

      Puis vient une étape qui fait toute la différence :

    là où d‘autres filatures utilisent des fils d‘une seule couleur pour tisser les tissus, les laines colorées sont ici pesées et mélangées entre elles selon différentes recettes. Ces mélanges peuvent comporter de deux à huit couleurs de base pour créer entre 100 et 150 couleurs différentes. 

    scotweb scotweb2

                                                                     Source: Scotweb 

    Ces gros ballots de laines colorées passent dans la carde où la laine est démêlée et transformée en fines mèches qui sont ensuite torsadées pour former des fils multicolores. Ce sont eux qui donneront au Harris Tweed les tonalités qui le différencient des autres tweeds.   

    chriswhitelaw                                       

    chriswhitelawjpg

    Photos de Chris Whitelaw

     

    Les fils sont ensuite enroulés sur des bobines et envoyés chez 

    les tisserands

      Ils fabriquent le tweed manuellement sur leurs métiers à leur domicile. Je ne veux pas vous expliquer en détail la technique même du tissage. On peut retenir que le tisserand pédale pour actionner le métier et qu‘une journée de travail dure en moyenne 8 heures avec des pauses pour changer ou tendre des fils. Un tisserand fabrique ainsi 3 à 4 mètres de tissus par heure.   

    pedal  pedal

                                                      Sources: The croft et Scotweb 

    A ma remarque qu‘à ce rythme, il pourrait participer au Tour de France, Mike, un tisserand que j‘ai contacté pour avoir des renseignements, m‘a répondu:

     „The secret is regular cups of tea".

    Au final, plus de 2000 motifs différents dans plus d‘une centaines de couleurs peuvent ainsi être créés.  

     

       the croft    croft

     

        the croft4   croftd.jpg

                                                          Source: The croft

     

                                                               La finition   

    Le tissu terminé est renvoyé à la filature où il est examiné sur une table lumineuse pour détecter et réparer d‘éventuels défauts. Puis il est de nouveau lavé dans de l'eau savonneuse froide pour enlever toute tâche de graisse ou autre impureté occasionnée pendant la fabrication, séchée complètement, passé au pressing et examiné une dernière fois. 

     

        vérification  lavage

                                                                         Source: Scotweb 

     

    La certification    

    Après toutes ces étapes, le tissu peut enfin recevoir sa certification. Elle n‘est pas délivrée par un membre de la filature mais par un inspecteur indépendant employé par la Harris Tweed Authority, organisme certifiant. Après un examen du tissu et des documents qui attestent la conformité avec les exigences de l'Act of Parliament, il remplit le certificat d‘authenticité et repasse un tampon avec un numéro de lot sur chaque bout du tissu. Tel un produit d‘AOC, chaque mètre de tissu peut ainsi être retracé vers son lieu de production. 

    orbstamp

        C‘est à ce moment que le tissu devient du Harris Tweed. Une fois transformé en vêtement, sac, chaussure, casquette, etc., etc., ce label cousu sur le tissu vous indique que vous êtes l‘heureux propriétaire du "Champagne du tissu".

     

      croft22  thecroft2

                                                                  Source: The croft.   

     

    Ainsi se termine mon exposé sur le Harris Tweed. J‘espère que j‘ai réussi à le rendre digeste et intéressant. Je vous parlerai par la suite de l‘utilisation du tweed par les grands de la mode et on fera évidemment un petit

    "Harris Tweed-shopping".  

    Pour encore plus d'infos, visitez le site de la Harris Tweed Authority 

      Un grand merci à Mike Donald, un tisserand de tweed de l'île de Lewis pour son aide dans la rédaction de cet article et pour m'avoir autorisé d'utiliser ses photos. N´hésitez pas d'aller voir son beau blog où il partage sa vie de tisserand et où vous trouverez encore plus d'infos sur le Harris Tweed

    http://thecroft.wordpress.com/

     

    A big thanks to Mike Donald who helped me to write this post and allowed me to use some of his photos. Do not hesitate to have a look at his wonderful blog that tells you all about a weaver‘s life on the Isle of Lewis and more about the making of Harris Tweed: http://thecroft.wordpress.com/ 

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

     

    « Tweed-shopping # 1: Grain De MaliceGueule de loup »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    19
    Vanessa
    Vendredi 19 Juin 2015 à 20:03

    Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    18
    Lundi 18 Mars 2013 à 16:14
    Tartangirl

    Merci, ça me fait plaisir ! Si tu as un moment, j'ai mis un film sur la vie sur les Iles Hébrides sur ma page Facebook. Ce n'est pas uniquement sur le Harris Tweed mais aussi sur les moutons, les chiens bergers etc. Il n'est pas très long et il est vraiment super. Tiens-moi au courant pour le tweed de ton grand-père. Vous êtes donc tous intéressés par la mode dans ta famille ?

    17
    Dimanche 17 Mars 2013 à 11:02
    Chicissime
    Ton exposé est passionnant.
    Je suis heureuse d'avoir découvert l'histoire de ces tissus.
    Mon grand-père qui était tailleur a toujours parlé de tissus anglais, il adore les tissus de qualité...Je vais allé inspecter ses armoires et qui sait, je vais peut-être trouvé Du Harris Tweed ...En tout cas j'ai un sujet de discussion pour ma prochaine visite:-)
    16
    Dimanche 14 Octobre 2012 à 11:58
    tartangirl

    Je tenais à rendre hommage à tous ces gens qui gardent cette tradition en vie et vous parler en même temps de l'origine du tweed qui est la tendance de cet automne. Je suis contente que cet article plaise autant.

    15
    Samedi 13 Octobre 2012 à 17:30
    Ruth
    Merci pour cet article très complet ! Nous sommes des pros du tweed maintenant !
    14
    Vendredi 12 Octobre 2012 à 09:08
    tartangirl

    Avec le temps qu'ils ont sur les îles, vaut mieux être bien emballés ! On a des moutons dans le terrain à côté de chez nous et c'est vrai que la couche de laine est impressionnante. Pour l'article, je n'ai pas compté les heures passées dessus...

    13
    Jeudi 11 Octobre 2012 à 20:35
    Oh my robes!
    Eh bien, il en a de la laine ce mouton!^^
    Quel bel article, beau boulot! :-)
    12
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:17
    tartangirl

    Oui, quand on voit le travail qui est derrière, un vrai amateur de tweed n'hésite pas, même si cela coûte plus cher. Et cela ne se démode pas (au moins pas en Grande-Bretagne) et tient toute une vie... Bisous.

    11
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:13
    tartangirl

    Oui, mais attention. Ce n'est que le Harris Tweed qui est obligatoirement fabriqué de cette manière. Le tweed que nous trouvons chez Zara, Caroll etc. est entièrement industriel et rarement fait avec 100% de laine vierge pure. Bises.

    10
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:11
    tartangirl

    Merci. C'est vrai que j'ai mis pas mal de temps à chercher, trier et puis traduire mais c'est un article qui trouvera toujours ses lecteurs. Bisous.

    9
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:09
    tartangirl

    Je pense qu'on en trouve plus facilement pour les vêtements (vestes, casquettes) d'hommes que pour les femmes (dans un petit bled à côté de chez moi par exemple) mais il y a pas mal d'accessoires qui sont fabriqués en utilisant le Harris Tweed. Je vous les présenterai la prochaine fois. Sinon, il y en a parfois dans les friperies, sur ebay et bien sûr sur les sites spécialisés.

    8
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:05
    tartangirl

    Oui, je me relance. Mais doucement... et différemment.

    7
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:03
    tartangirl

    Merci, ça fait plaisir. :)

    6
    Lundi 8 Octobre 2012 à 15:29
    Katy J
    C'est génial, mais quel boulot ! On comprend pourquoi au final, certains vêtements en tweed coûte assez cher !
    Bisous
    5
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 23:55
    pinassotte
    merci pour ce reportage et tout ce long travail pour arriver à un résultat dont on n'imagine même pas !! je crois que l'on regardera le tweed d'une autre manière maintenant !! Bizz
    4
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 22:31
    Sylvie, Enfin moi
    Un sacré article, vraiment passionnant et bien documenté
    Bisous ma belle
    3
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 20:26
    Sylvie
    C'est très intéressant! Et c'est un label que je chercherai dorénavant, mais le trouve t-on aussi facilement que le label Liberty par exemple?
    2
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 19:29
    Camille
    Te revoila!! Ça fait plaisir ça!
    1
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 19:04
    lalydo
    Très intéressant ton article, j'ai appris plein de choses. Merci ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :