• rimmel

    Est-ce qu’il faut avoir un diplôme d’esthéticienne pour mettre du vernis à ongles où est-ce que les marques nous promettent encore la lune ?

    C’est ce que je me demande après l’utilisation du vernis 60 seconds de Rimmel.

    Je ne suis pas la seule à en avoir marre d’attendre des heures que le vernis sèche et à un de mes  passages au rayon maquillage, je suis donc tombée sur ce vernis qui « sèche en 60 secondes et ne nécessite qu’une couche ». Comme j’étais à la recherche d’un vernis assez foncé (de couleur aubergine),  j’étais sûre d’avoir trouvé le vernis de mes rêves et je l’ai acheté.

    Donc top chrono et on y va. Premier bémol : L’application n’est pas facile et comme la texture est assez visqueuse elle est très irrégulière. Du coup il me faudra plus d’une couche pour avoir un fini uniforme ! Donc qui dit deux couches dit temps d’attente et voilà que les 60 secondes se transforment au moins déjà en 2 minutes !

    Après avoir attendu une minute avant de mettre la deuxième couche, j’attends encore une minute et la marque que laisse mon doigt posé sur le vernis me dit que ce n’est pas sec !  4 minutes plus tard, je réessaie, toujours pas sec, 6 minutes après la deuxième application, toujours pareil. En fait il faut attendre 15 minutes pour pouvoir bouger ses mains sans courir le risque d’avoir des traces sur son vernis. Promesse non tenue, je dirais.

     

    vernis sephora

     

    Je viens d’acheter deux  vernis de Séphora, dont un violet. Aucune comparaison ! Déjà l’application est plus aisée, le pinceau permet une meilleure application que celui de Rimmel. Une couche suffit pour avoir déjà un beau rendu (même s’il faudra mettre deux couches pour que ce soit impeccable) et appliqué dans les mêmes conditions que le vernis 60 seconds,  à peine 5 minutes après l’application, on peut poser un doigt sans y laisser de marques.

    J’ai refait un essai avec le vernis de Rimmel, cette fois-ci  je n’ai mis qu’une seule couche. Verdict : après 6 minutes il n’avait pas autant durci que celui de Séphora !

    Je pense que je n’ai pas besoin de diplôme, je dois simplement changer de marque de vernis !

     

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    21 commentaires
  • tommyaggy

     

    En naviguant sur le site "naag", réalisé avec la coopération d' Agyness Deyn, je suis tombée sur un article (ici) sur  le salon de coiffure préféré de la Miss à New York qui s’appelle Tommy Guns et où on vous  sert de la bière à la place d'une tasse de café ou de thé.  Je n'en avais jamais entendu parler mais je connais la marque Toni & Guy et je trouvais que les noms se ressemblent un peu. Bref.

    Mardi dernier on a fait un tour dans une ville plus importante que la nôtre qui possède un Monoprix . Et qu’est-ce que je trouve dans un bac avec des produits soldés à 25% ? Du Tommy Guns !

    Très surprise de ma trouvaille et pas du tout influencée par ma lecture de l'article (oh non, et ce n’est même pas du bio !), je prends le soin démêlant ortie, bardane & avocat (prix d’origine 5.99 €) et la crème lissante & douceur au jojoba (prix d’origine 7.99 €).

     

    tombon

     

    Me voilà avec des produits du coiffeur préféré d'Agy dont je ne connaissais même pas l’existence le matin même ! En bonne blogueuse que je suis , je vais évidemment tester ces deux produits consciencieusement et sans apriori et vous faire un compte-rendu d’ici quelques semaines.

    Ce que j'espère seulement c'est que l'utilisation de ces produits ne va pas m’obliger à me raser la tête !??

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    25 commentaires




  • Vous vous souvenez du fameux encart parfumé au Chanel N°5 que j’avais trouvé dans mon magazine Vogue et qui avait fini par parfumer nos toilettes (pendant au moins 2 semaines) ? Je vous ai demandé votre avis sur ce parfum le plus connu au monde, grâce, en outre, à Marilyn Monroe.



    Voici les résultats :



    7 personnes m’avaient laissé un commentaire.
    5 personnes me disaient qu’elles ne pouvaient pas sentir ce parfum car trop puissant et trop entêtant.
    2 personnes l’aimaient plutôt bien, dont une uniquement la version eau de toilette mixée à un autre parfum.



    Incluant moi et mon mari, cela fait 7 personnes sur 9 qui ne supportent pas ce parfum. Je me suis donc mise à la recherche sur Wikipédia des raisons pour lesquelles il est le parfum le plus vendu au monde.



    Ce parfum fut créé en 1921 par Ernest Beaux pour la couturière Coco Chanel qui voulait un parfum artificiel, fabriqué comme l’est un vêtement, et qui sentait « la femme » (?).



    Concernant le nom, la légende court que Beaux présenta à Coco deux séries d'échantillons numérotés de 1 à 5 et de 20 à 24. Coco choisit l'échantillon n°5. Et comme elle allait lancer une nouvelle collection un 5 mai (5/5) elle l’appela N°5 par superstition pour lui apporter de la chance.



    Comme Coco Chanel pensait que le parfum lui-même était plus important que le flacon, elle choisit de prendre un flacon très simple en verre avec une étiquette noire et blanche. Le design du flacon a ensuite été réutilisé pour les autres parfums de Chanel.





    Le parfum contient 80 ingrédients, fait parti des parfums dits floraux et opulents (ça on l’a bien senti !) dont la senteur de tête est le Néroli, le Ylang Ylang et un aldéhyde, un composé synthétique à odeur d’orange.



    Les femmes les plus connues qui ont fait de la pub pour ce parfum furent Marilyn Monroe, Catherine Deneuve,Carole Bouquet, Nicole Kidman et dernièrement Audrey Tautou. En 1959,Andy Warhol a fait une série de neuf tableaux avec ces fameux flacons, le propulsant sur le devant de la scène.



    C’est certainement en grande partie grâce à ces pubs que le parfum doit son succès.



    J’ai lu quelques témoignages d’utilisatrices sur le Net. Je suis arrivée à la conclusion comme c’est généralement le cas avec les parfums, que la composition chimique de la peau de l’utilisatrice joue un très grand rôle sur l’odeur finale du parfum. Et il semble que c’est d’autant plus vrai pour Chanel N°5, certainement à cause de sa richesse en composants. Les avis sur l’odeur sont quand même très partagés, plus peut-être que sur Coco Chanel ou Coco Mademoiselle.



    Quant à moi, à force de le sentir dans les chio… pardon, toilettes, et grâce à un deuxième échantillon dans le dernier Vogue, j’ai commencé à m’y habituer. Mais ce n’est pourtant pas devenu ma senteur favorite.




    P.S Comme je ne sais pas si vous allez lire les commentaires des autres, voici le commentaire que j'ai reçu de Mademoiselle S, spécialiste en la matière:


    Toutes tes infos sont exactes : Coco voulait une parfum de femme à odeur de femme.
    C'est le premier parfum aldéhydé de l'histoire de la parfumerie. Ce fut une révolution à son époque, et le début de la parfumerie moderne ...

    Info en plus si je peux me permettre : Chanel est la seule maison à proposer trois versions différentes d'un même jus. En effet la composition varie légèrement entre l'eau de toilette, l'eau de parfum et l'extrait. Alors on peut aimer une EDT (eau de toilette) et ne pas aimer l'EDP ou l'extrait ...
    Désolée de sortir ma science, mais ton article a fait renaître de vieux souvenirs ... au boulot j'étais l'experte en Chanel.


    Merci pour ces infos complémentaires, Brioche.


    Rendez-vous sur Hellocoton !





    N’oubliezpas de lire les extraits d’Amélie et de devenir son fan : http://mymajorcompanybooks.com/Auteurs/ameliephilippe/




    Do you remember my post where I told you about my not so nice encounter with a sample of Chanel N°5 in a magazine which ended in the bathroom ? I asked you to tell me how you liked the smell of the top selling perfume in the world and here are the results :

    I got 7 comments :

    5 people told me that they did not like the smell.
    2 people liked it but one as Eau de Toilette only.
    Including me and my husband that makes 7 people out of nine that do not like its scent in particular.

    So why is it the best sold perfume on Earth ? Well, have a look at a bit of history :

    The fragrance was created in 1921 by Ernest Beaux for the French designer Coco Chanel. Coco's inspiration behind the scent was to create something very artificial, something that has been made like a dress.
    br>
    The fragrance is supposedly named because she picked the fifth sample by the perfumeur, and because her new collection was to be presented on a 5th of May.

    It consists of 80 ingredients and has a floral top note of Ylang-Ylang and Neroli.

    Celebrity women like Marilyn Monroe, Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Nicole Kidman and lately Audrey Tautou have all made some kind of promotion for this fragrance. In 1959 Andy Warhol did a series of nine silkscreens of the Chanel No. 5 bottle, once again making it the fragrance to covet.
    br> So this might be the key for its success.


    I had a look on the Web to find out what women think about the scent and the opinions are rather divided. It all seems to be connected with the womens skin chemistry, as it is generally the case with fragrances.

    The only thing I can say is that I got used to it in the long term but it still is not my favourite scent.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    25 commentaires



  • Suite à mon dernier article « Je ne m’appelle pas Marilyn» j’ai reçu des commentaires qui montrent que le N°5 de Chanel ne fait pas l’unanimité. Du coup, je vous invite à répondre à la question suivante:

    Aimez-vous le parfum N° 5 de Chanel ?

    Il n’y a rien à gagner, c’est seulement pour savoir si ce parfum si célèbre est aussi un parfum que les femmes aiment et mettent. Les résultats de l’enquête seront publiés le 5 juin.

    Merci pour votre participation


    Following my last post « My name’s not Marilyn » comments show that this perfume is not everybody’s favorite. So I would like you to answer the following question :

    Do you like the smell of Chanel N° 5 ?

    There’s no prize to win, I would only like to know if women really like the smell of this famous perfume. The results will be published on 5th June.

    Thanks for taking part.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    19 commentaires


  • Vous connaissez toutes la réponse mythique de Marilyn Monroe à la question ce qu’elle portait la nuit pour dormir. Eh bien, je ne suis pas Marilyn.

    Premièrement parce que j’ai besoin d’avoir chaud sinon je ne dors pas et la deuxième raison, je l’ai découverte hier en recevant mon magazine ELLE.

    Dès que j’avais enlevé le film entourant le magazine, une odeur a traversé mes narines et m‘est carrément montée au cerveau. C’est quoi cette odeur ? me demandai-je. Et j’ai vite trouvé le coupable.



    Chanel a dépensé une belle somme pour nous faire « profiter » de son célèbre parfum et en a mis une couche. Malheureusement, si Coco et Mademoiselle me mettent dans un état d’extase, le N° 5 me met plutôt dans un état de migraineuse.

    Du coup, j’ai arraché l’encart et je l’ai jeté dans le carton à papier. Mais comme ça continuait à sentir toujours assez fort dans la cuisine, eh oui ils en ont mis une belle dose, j’ai eu une idée géniale (au moins pour moi) : j’ai sorti l’encart et je l’ai accroché dans les... toilettes.

    Sorry Chanel. Sorry Marilyn. Mais je vous ai bien averties : je ne m’appelle pas Marilyn !


    Everybody knows Marilyn Monroe’s famous reply to the question what she wore at night. Well, I am not Marilyn Monroe. First reason : I cannot sleep if I am cold in bed. The second reason I discovered it yesterday when I received my weekly edition of ELLE magazine. As soon as I took off the plastic cover there was a strange odour coming up through my nostrils and hitting my brain. What’s this ? I asked myself. And I soon discovered the origin of the smell.

    Chanel has spent a fortune to make you have a good sniff of his famous perfume. But whereas Coco and Mademoiselle make me feel ecstatic, N°5 just makes me feel nauseous. So what did I do : I pulled off the ad and threw it into the bin. But as there was still this smell coming now from the bin, I had this great idea (in my opinion) : I fixed the ad in… the loo.

    Sorry, but I am not Marilyn Monroe.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    29 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique